Au Mémorial de la Shoah, "Le labyrinthe du silence" visionné par les 1ères Euro-Allemand — Notre-Dame du Grandchamp – Versailles et Saint-Quentin-en-Yvelines (Yvelines 78) - Lycée catholique d’enseignement sous contrat – CAP alternance, Bac Professionnel scolaire ou alternance, Général, Technologique, Classe prépa, BTS initial ou alternance, Licence alternance, DCG/DSCG, Master alternance

Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 
Document Actions

Au Mémorial de la Shoah, "Le labyrinthe du silence" visionné par les 1ères Euro-Allemand

14 novembre 2017

Dans le cadre du cours d’histoire en allemand, la classe européenne de Première est allée au Mémorial de la Shoah, à Paris, mardi 14 novembre 2017. Cette sortie a été organisée par leur professeur, Mme. Schomakers, et fut accompagnée par le professeur d’allemand, M. Siewert.

Au Mémorial de la Shoah, "Le labyrinthe du silence" visionné par les 1ères Euro-Allemand

L'affiche du film 'Le labyrinthe du silence" de Giulio Ricciarelli

Le Mémorial de la Shoah proposait la projection d’un film allemand, intitulé « Le labyrinthe du silence ». Ce film de Giulio Ricciarelli, sorti en 2014, relate les procès qui eurent lieu à Francfort, en Allemagne, en 1963, à l’encontre d’anciens responsables nazis encore en poste dans la fonction publique ou tout simplement non recherchés par la police.

Ce procès, long et difficile, ne fut possible que grâce à l’engagement du procureur Fritz Bauer qui dut faire face à la farouche opposition de l’administration ouest-allemande et de la société allemande en général. Ce fut le premier procès allemand contre des nazis.

La projection du film fut suivie par un entretien avec trois intervenants : un historien allemand, Stefan Martens, un journaliste, fils de déportés et proche des Klarsfeld, Claude Bochuberg et un médiateur faisant partie du Mémorial de la Shoah. Cet entretien permit de croiser des regards français et allemands sur cette période de notre histoire commune, sur la manière dont la mémoire fut étouffée ou au contraire réactivée, sur les répercussions politiques de ce travail de mémoire. Un dernier temps permit aux élèves de prendre la parole et poser leurs questions aux intervenants.

 

Cliquez-ici pour visionner la bande-annonce du film.

 

Sylvie Schomakers

Professeure d'Histoire-Géographie

 

 

<< Go back to list