• Institutionnel,

Notre nouvel évêque, Luc Crepy

Publié le 29 avril 2021 Mis à jour le 2 juin 2021
Pelemele_eveque_crepy
Pelemele_eveque_crepy
Date(s)

le 29 avril 2021

Nommé, par le Pape François, évêque de Versailles, le 6 février 2021, Monseigneur Luc Crepy succède à Monseigneur Éric Aumonier après deux décennies. Sa messe d’installation a eu lieu le 11 avril 2021, en la cathédrale de Versailles. Il était jusqu’alors évêque du Puy-en-Velay, depuis 2015. Toute la communauté de Notre-Dame du Grandchamp lui souhaite la bienvenue !

Monseigneur Crépy et Notre-Dame du Grandchamp

Outre le fait que Mgr Crépy prenne désormais ses quartiers rue royale, à deux pas de Notre-Dame du Grandchamp ; en tant qu’évêque du diocèse des Yvelines, il est surtout le gardien des écoles catholiques. Il veille donc à assurer aux élèves et aux parents la qualité humaine et spirituelle des écoles qui lui sont confiées.
Pierre Jacquemin, le directeur de Notre-Dame du Grandchamp et Emmanuel Vandroux, le directeur diocésain (“bras-droit” de l’évêque chargé de l’enseignement catholique), ont été nommés par Monseigneur Aumonier et se portent désormais garants de ces missions d’éducation devant Monseigneur Crépy.


Sa biographie

Mgr Crepy est né à Lille le 12 mai 1958.
Il termine ses études secondaires à Versailles où il rencontre les Eudistes avec qui il tisse des liens qui le conduiront à incorporer la Congrégation de Jésus et Marie (les Eudistes) en 1988.
Il obtient un doctorat en biologie végétale après ses études universitaires à Lille, Paris et Bordeaux de 1976 à 1983.
Il rejoint ensuite un centre de recherche agronomique pendant deux ans à Brasilia (Brésil).
De retour en France, il incorpore la Congrégation de Jésus et Marie (Eudistes) en 1988.
Il est ordonné prêtre le 21 mai 1989.
Il débute son ministère comme curé et responsable du secteur pastoral de Brétigny-sur-Orge (91).
Il obtient une licence canonique de théologie morale en 1990. Il enseignera durant son ministère à Rome après 2012.
De 1995 à 2015 il occupe différentes fonctions, telles que Recteur du séminaire interdiocésain d’Orléans ; Provincial de France-Afrique, au service de ses confrères eudistes ; Président de la Conférence des Supérieurs Majeurs de France et Aumônier bénévole de la prison de Fleury-Mérogis.
Nommé, par le Pape François, évêque du Puy-en-Velay, il est ordonné évêque le 12 avril 2015 en la cathédrale Notre-Dame du Puy.
En juin 2016, Mgr Luc Crepy est nommé Président de la Cellule Permanente de Lutte contre la Pédophilie (CPLP) de la Conférence des évêques de France.
 
Blason_eveque_crepy
Blason_eveque_crepy


Sa devise : « Delectare in Domino » qui se traduit par « Trouve ta joie dans le Seigneur » ou « Fais du Seigneur tes délices » (psaume 36,4).
Mgr Crépy l’a choisie en écho à l’appel du pape François qui appelle toute l’Église à être missionnaire, c’est à dire à proposer à tous la joie qui remplit le cœur de ceux qui accueillent la bonne nouvelle du Christ.

Son blason : On distingue la Vierge noire figure emblématique du Puy en Velay, la coquille du pèlerinage de Compostelle, un cœur enflammé surmonté d'une croix, l'amour et la passion brulante pour la foi qui identifie sa congrégation d’origine, celle des eudistes.
 

Le rôle de l’évêque dans l’Église catholique

(Évêque en grec : épiskopos, protecteur, surveillant)

La mission d’un évêque est tout d’abord d’annoncer l’évangile. La figure de l’Évêque provient des apôtres, les compagnons de Jésus, qui vécurent à ses côtés la brève période de sa vie mortelle et qui reçurent de lui la tâche de prêcher la Parole et de témoigner Son message dans le monde.

Les évêques sont donc investis par le Christ en personne du rôle de guides du peuple de Dieu. Le Concile Vatican II affirme en effet qu’avec la consécration épiscopale on atteint la plénitude du sacrement de l’ordre le sommet du sacerdoce, et avec elle la mission de sanctifier, enseigner et gouverner le peuple de Dieu.
Pour cette raison, à chaque Évêque est confié de manière symbolique un territoire pastoral sous sa responsabilité (un diocèse).

Parmi ces devoirs, celui d’enseigner est primordial. Comme leurs prédécesseurs, les Apôtres, les Évêques doivent en effet annoncer la Parole de Dieu, rependre le message évangélique et aider les hommes à atteindre une Foi pleine, consciente et solide.

La figure de l’Évêque se prévaut d’une série d’attributs épiscopaux, de pièces de mobilier liturgique et de symboles qui expriment les devoirs et les tâches dont il est investi : la mitre, le couvre-chef caractéristique de l’Évêque ; la bague épiscopale portée à l’annulaire droit en signe d’obéissance et de service à l’Église ; la crosse épiscopale avec bâton, pointu au bout pour éperonner les paresseux, droit au milieu pour conduire les faibles, courbé en haut pour rassembler les égarés, selon Saint Ambroise ; les croix épiscopales.

Sources : Statuts de l'enseignement catholique, Enseignement catholique, Diocèse des Yvelines, Église catholique