• Développement durable,

Enjeux écologiques : Notre-Dame du Grandchamp remporte le concours départemental de l’APEL.

Publié le 4 novembre 2020 Mis à jour le 6 novembre 2020
La promotion 2020 des éco-délégués,  Jean-Phillipe Morand (professeur de SVT) et  Chantal Tourelle (directrice adjointe) lors de la remise des prix.
La promotion 2020 des éco-délégués, Jean-Phillipe Morand (professeur de SVT) et Chantal Tourelle (directrice adjointe) lors de la remise des prix. - La promotion 2020 des éco-délégués, Jean-Phillipe Morand (professeur de SVT) et Chantal Tourelle (directrice adjointe) lors de la remise des prix.
Date(s)

le 4 novembre 2020

Lancé en décembre 2019 par l’Association des Parents de l’Enseignement Libre (APEL) des Yvelines, le concours invitait les établissements à proposer un projet concret permettant d’assurer, dans ses dimensions humaines et planétaires, le respect et la sauvegarde de notre environnement.

Inscrite au concours, la promotion 2019 des éco-délégués de Notre-Dame du Grandchamp a défendu le projet de construction d’une clôture durable pour les moutons d’Ouessant, une espèce protégée, accueillie depuis trois ans dans le parc de l’établissement.
Articulé autour de 4 axes : préservation de la race, éco-tonte, biodiversité et rapport homme-animal, l’objet d’étude de nos éco-délégués a suscité l’attention du jury et a été retenu pour la grande finale organisée à Saint-Jean-Hulst, à Versailles, le 9 octobre 2020.
 
Les moutons d’Ouessant dans le parc de Notre-Dame du Grandchamp, juillet 2019
Les moutons d’Ouessant dans le parc de Notre-Dame du Grandchamp, juillet 2019 - Les moutons d’Ouessant dans le parc de Notre-Dame du Grandchamp, juillet 2019

 
La promotion 2020 des éco-délégués a défendu avec brio le projet devant un jury composé d’Emmanuel Vandroux, directeur diocésain, Gilles Demarquet, président de l’APEL national et Alexandre Brossellier, président de l’APEL départemental. La prestation rigoureuse et dynamique de nos éco-délégués a fait l’unanimité et a permis à Notre-Dame du Grandchamp de remporter la première édition de ce concours. Une enveloppe de 5 000 € qui va permettre de financer la future clôture, un passage canadien qui sera installé dans le parc de l’établissement.
Un grand bravo aux éco-délégués, pour leur engagement.
 
Propos de Jean-Phillipe Morand, professeur de SVT qui a encadré les élèves tout au long de ce projet.