• La Conversation,

Sophie de Cibeins, Laurence Babonneau et Solange Le Gouvello : Le BTS classique

Publié le 8 février 2021 Mis à jour le 30 septembre 2021
Laurence Babonneau, Solange le Gouvello et Sophie de Cibeins
Laurence Babonneau, Solange le Gouvello et Sophie de Cibeins - Laurence Babonneau, Solange le Gouvello et Sophie de Cibeins
Date(s)

le 8 février 2021

Nous avons partagé une Conversation avec Sophie de Cibeins, directrice pédagogique déléguée aux BTS classiques et en alternance, plus particulièrement en charge du BTS Commerce International (CI), Laurence Babonneau et Solange Le Gouvello, respectivement responsables pédagogiques des BTS Management Commercial Opérationnel (MCO, ex MUC) et Comptabilité et Gestion (CG).

Vous êtes chargées du pilotage des trois BTS dits classiques, parlez-nous de ce diplôme. Quels sont ses atouts ? 

S. de Cibeins : Le BTS allie une bonne formation théorique avec un cadre d’apprentissage concret. Cette formation est envisageable pour tout élève de terminale, quelle que soit sa filière d’origine (Bac général, technologique ou professionnel). Le BTS est rattaché à un lycée (à la différence des IUT qui dépendent des universités) et de ce fait, les étudiants profitent d’un environnement qui leur est familier et d’équipes pédagogiques très à l’écoute.

L. Babonneau : De plus, cette formation offre une durée de stage conséquente, de 10 à 16 semaines sur les deux ans selon le BTS visé. Le mode d’évaluation est intéressant car, plutôt que de reposer sur un examen ponctuel et final, certaines matières se valident en CCF - contrôle en cours de formation.

Du point de vue d’un étudiant, quelles sont les 3 raisons pour lesquelles le BTS classique de Notre-Dame du Grandchamp fait la différence ?  

S. Le Gouvello, S. de Cibeins et L. Babonneau :

  • Les bons résultats : sur les trois BTS classiques nous avons un taux de 100% de réussite à l’examen (le taux national est d’environ 74% pour l’ensemble des BTS)
  • Une vie étudiante riche et dynamique marquée par de nombreuses propositions tout au long de l’année ainsi qu’un lien privilégié avec les équipes pédagogiques.
  • La poursuite d’études possible à Notre-Dame du Grandchamp, que ce soit en licence (puis en master) ou en DCG (puis DSCG), nos étudiants peuvent prétendre valider un bac +5 au sein de l’établissement. Par ailleurs, la grande majorité des commerciaux intègre une grande école de commerce grâce aux modules de préparation aux concours post BTS et post Licence.

Pourquoi vos étudiants de BTS classiques font-ils la différence dans le cycle supérieur ou sur le marché du travail ?

S. de Cibeins : Fidèles à notre devise « S’épanouir et réussir », nous cherchons à faire éclore les personnalités de chaque étudiant, en transmettant les valeurs inscrites au cœur de notre projet éducatif. Pour nous, l’engagement et la solidarité, développés chez nos étudiants à travers le projet « Journée solidarité des BTS », représentent des qualités humaines et professionnelles recherchées notamment par les recruteurs et les managers.

S. Le Gouvello : Du point de vue de l’apprentissage, nos étudiants de BTS bénéficient de programmes complémentaires qui viennent renforcer et confirmer leurs compétences académiques et professionnelles. Par exemple en BTS CG et MCO, nos étudiants peuvent poursuivre l’apprentissage d’une deuxième langue vivante. Nous proposons à tous les étudiants de participer à des groupes de conversation en anglais avec des assistants natifs, nous leur offrons la possibilité de préparer de nombreuses certifications en langues ou en informatique (TOEIC, DELE, TOSA, PIX...).

L. Babonneau : Tous ces petits plus font que nos étudiants bénéficient d’une offre qui n’existe pas ailleurs. Et cette richesse des propositions leur permet de développer de nouvelles compétences qui se traduisent par des softs skills sur leur CV !

De quoi êtes-vous la plus fière dans ce parcours ? 

S. de Cibeins : Indéniablement, les retours d’anciens étudiants qui nous avouent avoir repris confiance en eux et en leurs capacités grâce au BTS.

S. Le Gouvello : Je suis particulièrement fière d’avoir réussi à accompagner des élèves issus du bac professionnel jusqu’au DSCG (Bac +5).

L. Babonneau : Je rejoins mes collègues : amener des jeunes qui ont un parcours scolaire un peu, voire très chaotique, à croire en eux et à réussir.

Quels conseils souhaitez-vous transmettre aux jeunes qui souhaitent intégrer cette formation et quels conseils pour les parents ?

S. de Cibeins : “Osez dépasser les idées reçues”. La majorité de nos étudiants poursuit ses études en Bac+3 ou Bac+5. Un BTS n’engage pas forcément sur des études courtes et professionnalisantes. L'autre message est : “Osez candidater”, une bonne motivation peut parfois pallier quelques faiblesses académiques !

L. Babonneau : “Croire en soi et en la diversité des parcours”. Nous aimons montrer que plusieurs chemins mènent à Rome. Nombreux sont nos étudiants de BTS qui poursuivent leurs études en licence, DCG ou en école de commerce.

S. de Cibeins, L. Babonneau, S. Le Gouvello : Nous demandons aux parents de nous faire confiance. Enseigner, accompagner, orienter, conseiller, c’est notre métier et nous œuvrons au quotidien pour le bien-être et la réussite de leurs enfants.

Propos recueillis par Karim Hadadi le 26/01/2021

Vous souhaitez en savoir plus sur les BTS classiques à Notre-Dame du Grandchamp ? Consultez la rubrique des BTS classiques