• La Conversation,

Anne-Sophie Borrel : Adjointe en Pastorale

Publié le 14 décembre 2020 Mis à jour le 18 janvier 2021
Anne-Sophie Borrel
Anne-Sophie Borrel - Anne-Sophie Borrel
Date(s)

le 14 décembre 2020

Nous avons eu l’occasion de partager une Conversation avec Anne-Sophie Borrel, adjointe en Pastorale depuis 2008 à Notre-Dame du Grandchamp. Nous avons échangé autour de Noël, la signification de cette fête et comment elle se vit à Notre-Dame du Grandchamp notamment à travers la collecte solidaire.

Pouvez-vous revenir sur la signification de Noël ?  
A.S. Borrel : Noël est une des fêtes principales pour les chrétiens car elle célèbre la naissance de Jésus sur Terre, envoyé par Dieu. Il est le fils de Marie et Joseph qui ont été tous les deux choisis dans la lignée de David. Noël c’est le signe de l’humilité, Dieu a été assez humble pour se faire petit enfant. Noël c’est aussi le signe de la paix, car Jésus est venu apporter la paix sur Terre et sauver l’humanité. C’est donc également le signe de la lumière et de l’espérance.  

Comment ce temps de Noël se vit à Notre-Dame du Grandchamp ?  
A.S. Borrel : A mon arrivée en 2008, la fête de Noël à Notre-Dame du Grandchamp consistait en un concert des élèves dans le Hall et un goûter partagé. Il m’est apparu évident qu’il fallait retravailler ce temps fort et le déployer dans toutes ses dimensions fondamentales au sein de l’école.  
En tant que catholiques nous avons une mission de témoignage à apporter et Noël est un moment précieux où on est invité à aider et à porter notre regard sur les plus pauvres, les plus isolés, les plus démunis, les plus malades. Nous avons également comme rôle de soutenir de manière spirituelle les collègues et les jeunes qui veulent vivre leur foi ou la découvrir au moment de Noël. Pour cela nous suivons le calendrier liturgique qui commence avec les quatre semaines de l’Avent que l’on célèbre dans l’établissement. Enfin il ne faut pas oublier la dimension festive, on fête avant tout un anniversaire et une bonne nouvelle et les catholiques aiment partager et faire la fête !    

Comment se traduit la dimension solidaire au sein de l’établissement ?  
A.S. Borrel : Il est important de sensibiliser notre communauté à la charité ainsi qu’à la générosité. Nous sommes tous plus ou moins généreux/charitables, il faut travailler cette générosité. C’est pourquoi, chaque année, lors de la période de l’Avent nous déployons une collecte solidaire pour venir en aide à des associations. Nous privilégions les associations locales car nous partons du principe qu’il faut sensibiliser notre communauté sur le fait qu’à nos portes des personnes vivent dans la misère et/ou de très grandes difficultés.  

Pouvez-vous nous parler du projet solidaire de cette année ?  
A.S. Borrel : Cette année les dons seront versés à l’association L'ACEL de Mantes-la-Ville et la Fraternité Bernadette, associations partenaires avec lesquelles nous travaillons depuis de nombreuses années dans le cadre des ateliers de Terminale et de Prépa. L’ACEL de Mantes-la-Ville est une association culturelle d’éducation et de loisirs qui prend en charge les enfants en dehors des temps scolaires par le biais d’aide aux devoirs et/ou de soutien scolaire. Ces organismes font également office de centre de loisirs les mercredis et lors des vacances scolaires. Depuis le 3 novembre dernier, la Fraternité Bernadette a ouvert une colocation à Marseille pour l’accueil et l’intégration de personnes isolées démunies. Les dons que nous recevrons permettront de financer des équipements sportifs pour l’ACEL de Mantes-la-Ville ainsi que des équipements de première nécessité (mobilier, électroménager) pour la colocation de la Fraternité Bernadette.  
 
Propos recueillis par Karim Hadadi le 08/12/20