• Institutionnel,

Face à la peur et à la mort : tenons bon dans l'espérance - Communiqué de Mgr Eric Aumonier, évêque de Versailles

Publié le 2 novembre 2020 Mis à jour le 2 novembre 2020
logo Diocèse de Versailles
logo Diocèse de Versailles
Date(s)

le 2 novembre 2020

Ce lundi 2 novembre, un hommage à Samuel Paty, professeur assassiné le vendredi 16 octobre, est rendu dans toutes les écoles, collèges et lycées. Nous souhaitions également y associer les trois victimes de l'attentat de Nice, au coeur de la Basilique Notre-Dame du l'Assomption, le jeudi 29 octobre. Voici les mots de notre évêque, Monseigneur Eric Aumonier.

Face à la peur et à la mort : tenons bon dans l’espérance !
Message de Monseigneur Aumonier, évêque de Versailles

Il règne dans notre pays et dans le monde une atmosphère de peur et de mort.

C’est la peur que suscite l’épidémie, peur de contracter le virus et peur de le transmettre ; c’est la peur de l’avenir rempli d’incertitude et d’angoisse ; c’est plus profondément encore la peur de la mort.

Mais c’est aussi la terreur qui nous saisit une fois de plus, ravivée par l’acte barbare de Nice qui nous bouleverse en tant que catholiques et en tant que français.

Face à la peur et à la mort, nous devons opposer avec détermination la force de la foi, de l’espérance et de la charité. Face à ceux qui sèment la haine et la violence, nous devons opposer avec courage la puissance de l’Évangile de la paix et revêtir « l’équipement de combat donné par Dieu » (Ep, 6, 10)

Je regrette l’interdiction de la célébration publique de la messe dans nos églises pourtant demandée au président de la République par Monseigneur de Moulins-Beaufort et je continuerai avec les évêques de France réunis dans les prochains jours à porter cette demande.

Nos églises doivent rester grandes ouvertes : elles sont signe d’espérance et de la présence de Dieu qui ne nous abandonne pas : j’appelle chacun à venir à l’église pour prier, adorer, puiser la force du ressuscité, vainqueur du mal et de la mort afin de vivre de la parole de Jésus qui nous dit en ce jour : « heureux les artisans de paix ! »

Nos cœurs aussi doivent demeurer grands ouverts : j’appelle chacun à veiller sur ses frères et sœurs, isolés, malades, à porter assistance à ceux qui sont dans le besoin, en prenant bien sur toutes les précautions qui s’imposent. Soyons témoins de Jésus-Christ, présent et vivant en ce monde pour qui Il a donné sa vie !

Laissons-nous entrainer par la multitude des saints qui nous ont précédés : ils sont dans nos vies un chemin lumineux, ils intercèdent sans relâche pour nous : n’ayons pas peur et tenons bon dans l’espérance !

† Éric AUMONIER
Évêque de Versailles
Solennité de la Toussaint 2020 

Ce communiqué est disponible sur le site du Diocèse.