• La Conversation,

Mathieu Vaugeois : Enseignant d'Economie-Gestion au lycée professionnel

Publié le 7 décembre 2020 Mis à jour le 4 janvier 2021
Mathieu Vaugeois
Mathieu Vaugeois - Mathieu Vaugeois
Date(s)

le 7 décembre 2020

Nous avons eu l’occasion de partager une Conversation avec Mathieu Vaugeois, enseignant d'Economie-Gestion depuis 2014, chargé des stages et délégué matière en Economie-Gestion pour le lycée professionnel à Notre-Dame du Grandchamp. Il nous parle de sa vision du métier d'enseignant, son histoire avec Grandchamp et son appétence pour l'innovation pédagogique.

Pouvez-vous vous présenter ? Quelles sont les fonctions que vous occupez à Notre-Dame du Grandchamp ?
M.Vaugeois : Je suis enseignant d’Economie-Gestion au lycée professionnel depuis 2014 et professeur principal des Premières professionnelles Gestion Administration. Je suis également chargé des stages et délégué matière en Economie-Gestion pour le lycée professionnel. Enfin, je suis formateur sur la pédagogie, la didactique et les outils numériques au service de l’enseignement.

Pouvez-vous nous parler de votre histoire à Notre-Dame du Grandchamp ?
M.Vaugeois : J’étais élève à Notre-Dame du Grandchamp durant 7 ans ; du BEP comptabilité jusqu’à la licence Ressources Humaines et Relations Sociales. Avant de revenir comme professeur j’ai validé un master en Management Stratégique et Gestion du Changement à l’Université de Versailles Saint-Quentin.
J’ai également travaillé quelques années en entreprise en tant que consultant en stratégie de revitalisation de bassin d’emploi. Durant ces années, j’étais resté en relation avec mes anciens professeurs. Un jour, ils m’ont recontacté pour un premier remplacement. Auprès des élèves, je me suis senti dès la première minute comme un poisson dans l’eau. Finalement ma vocation est venue à moi et maintenant, je ne me verrais pas faire un autre métier.

Quelle est votre vision du métier d’enseignant et plus particulièrement en 2020 ?
M.Vaugeois : J’ai une vision très personnelle du métier d’enseignant. Je me demande après chaque cours « si j’étais élève durant mon cours, aurais-je trouvé ce cours intéressant ? ». Si ce n’est pas le cas, j’analyse ce qui m’a déplu et ce que je pourrais retravailler. Je suis dans une démarche d’amélioration continue.
Pour moi, le professeur de 2020 est un professeur hybride. Il doit être 1/3 savant, 1/3 pédagogue et 1/3 concepteur. Il doit savoir et continuer d’apprendre. Il doit transmettre en s’adaptant aux élèves et à leur individualité. Enfin, il doit enrober le savoir, le mettre en forme pour le rendre attractif.

Quelle importance a pour vous l’innovation pédagogique ?
M.Vaugeois : L’innovation pédagogique me permet de m’amuser chaque jour et de transmettre ce plaisir aux élèves. Le plaisir est contagieux, tout comme le bien être, la bienveillance et le souci du travail bien fait. La vraie innovation est à mon sens plurielle, elle est dans la diversification des activités (escapes games numériques, serious game sous forme de jeux de sociétés), des outils et des stratégies pédagogiques.
Au quotidien, j’essaie de mettre en œuvre cette phrase que mon père me répétait souvent : « faire apprendre à aimer apprendre ». Je m’efforce à rendre mes élèves acteurs dans leur apprentissage afin qu’ils se développent tant au niveau des compétences professionnelles qu’au niveau du savoir être, savoir penser.

Pouvez-vous nous parler de votre rôle de formateur auprès des équipes pédagogiques ?
M.Vaugeois : Cela fait maintenant quelques années que je mène des actions de formations au sein de l’établissement, en lien avec le service RH et le service informatique. Je produis des tutoriels sur ma chaîne YouTube et sur mon site internet. J’anime également des formations de groupe et organise des accompagnements individualisés. Avec la continuité pédagogique en fin d’année scolaire dernière et les cours hybrides cette année, je constate un engouement des enseignants pour l’utilisation des outils numériques mais aussi des réflexions autour des neurosciences ainsi que l’élaboration de stratégies pédagogiques utilisables en présentiel et/ou en distanciel.
Pour conclure, dans cette période, la phrase d’Ernest Hemingway résonne souvent dans mes pensées, “Il n'y a rien de noble à être supérieur à vos semblables. La vraie noblesse est d'être supérieur à celui que vous avez été auparavant ”. Je m’efforce chaque jour d’atteindre cet objectif.
Propos recueillis par Karim Hadadi le 01/12/20