• La Conversation,

David Brouail : Panorama de l’alternance et de la relation avec l’entreprise à Notre-Dame du Grandchamp.

Publié le 29 mars 2021 Mis à jour le 29 mars 2021
David Brouail, responsable du services relations entreprises
David Brouail, responsable du services relations entreprises
Date(s)

le 29 mars 2021

Nous avons partagé une Conversation avec David Brouail, responsable du service relations entreprises au sein de Notre-Dame du Grandchamp. Créé en 2013, ce service de 8 collaborateurs, répond à trois besoins essentiels dans les activités de l’établissement. L’accompagnement des jeunes dans leurs démarches de recherche d’alternance et jusqu’à la fin de leur contrat ; l’accompagnement administratif et juridique des jeunes et des entreprises dans l’élaboration des contrats et de toutes les démarches nécessaires au bon fonctionnement de la période d’alternance ; et enfin, la recherche de partenariats et de financement, notamment au travers de la collecte de la taxe d’apprentissage.

Pouvez-vous brosser le portrait de l’alternance au sein de Notre-Dame du Grandchamp ? 

D. Brouail : Notre-Dame du Grandchamp accueille chaque année près de 600 jeunes en alternance. Cela fait de nous un pôle de formation important dans le paysage de l’alternance en Ile-de-France.  
Autre particularité de Notre-Dame du Grandchamp, c’est de pouvoir proposer aux jeunes et aux entreprises des formations allant du CAP au Bac + 5 dans le secteur tertiaire. Nous sommes en mesure d’offrir des parcours complets, dans les domaines du commerce, de la comptabilité-gestion-finance et dans l’administration et les Ressources Humaines.

La mission première de votre service, aux côtés des responsables pédagogiques et des formateurs, est d’accompagner chaque jeune sur le chemin de l’alternance. Comment procédez-vous ?  

D. Brouail : Tout d’abord, il est important de souligner la synergie qui existe entre les équipes pédagogiques et le service entreprises. Elle créée la continuité dans le parcours d’alternance du jeune, depuis sa candidature, jusqu’à son suivi en entreprise.   

Ensuite, nous avons pour mission capitale d’accompagner les jeunes dans leur recherche d’entreprise et le développement de leur projet professionnel. Cet accompagnement, ces conseils, cette écoute, méritent que l’on y consacre du temps parce que ce chemin va leur servir toute leur vie. Plus concrètement, chaque jeune est coaché par un chargé de relations entreprises au sein de notre service, une sorte de parrain, qui le guide et le soutient avant et pendant son intégration en entreprise. Les jeunes savent qu’à Notre-Dame du Grandchamp, on ne leur glisse pas un classeur entre les mains en les laissant se débrouiller seuls. Nous nous adaptons à chaque jeune et au contexte. Et c’est peut-être pour ça que nous parvenons à obtenir un taux de placement en entreprise qui frise les 98%.   

Quand l’entreprise va entrer en relation avec le jeune, ce contact sera souhaité, attendu, réfléchi et préparé. Pour une entreprise, c’est un gain de temps impressionnant.  

Aux yeux des entreprises, quelles sont les 3 raisons pour lesquelles Notre-Dame du Grandchamp se différencie en tant que centre de formation ?  

D. Brouail : N°1. Notre-Dame du Grandchamp a osé investir dans un service dédié à la relation avec l’entreprise. Nous tenons donc à ce que les jeunes en alternance et les entreprises qui les emploient sentent que nous leur accordons de la valeur, que nous sommes à leur écoute. Nous tachons de nous adapter et d’être réactifs en leur proposant les formations et les jeunes qui correspondent à leurs besoins.  

N°2. Nous avons la chance d’avoir des jeunes de grande qualité, qui partagent les valeurs de notre école. Nous nous sommes choisis. Nous présentons donc aux entreprises de belles personnes, des jeunes engagés, respectueux et bienveillants.   

N°3. La disponibilité de notre équipe dans le suivi du jeune en entreprise et dans le suivi juridique ou administratif, et même sur de la médiation. Nous sommes présents autant que possible, lorsque les entreprises ont besoin de conseils, d’informations sur les réformes, ou les questions liées à l’alternance.   

Quels conseils souhaiteriez-vous transmettre aux jeunes qui se lancent dans l’alternance à la rentrée prochaine ?  

D. Brouail : Les circonstances actuelles inquiètent beaucoup les jeunes. Mais le message que j’ai envie de leur faire passer, c’est d’oser faire de l’alternance, et d’oser l’alternance à Notre-Dame du Grandchamp. Pour trois raisons ; la première, c’est que l’alternance permet véritablement de tester son choix et de vérifier de manière très concrète si l’orientation que l’on prend nous correspond véritablement. La deuxième, c’est que tout l’accompagnement et le soutien que nous leur apportons pour la préparation et la recherche d’une entreprise ne peut que les conforter à suivre cette voie. 

Et enfin, c’est que Notre-Dame du Grandchamp s’est positionné sur des formations et des secteurs qui offrent encore et toujours des opportunités. Tout est possible.  

Avez-vous un message à faire passer aux professionnels, RH, chefs d’entreprise, anciens, parents qui vous lisent ?  

D. Brouail : Je souhaite remercier tous les professionnels, les parents et tout notre réseau ; convaincus par notre école et notre projet qui emploient et forment nos élèves en stage ou en alternance et qui par-là contribuent, au fil des ans, à leur insertion sur le marché du travail mais aussi, grâce à leur soutien, à faire vivre notre établissement au travers de leur taxe d’apprentissage.  

Contactez-nous : relations-entreprises@nd-grandchamp.fr
 

Pour en savoir plus sur l’alternance à Notre-Dame du Grandchamp ou la taxe d’apprentissage


Propos recueillis par Julie Axisa le 17 mars 2021